Pars vite et reviens tard

Paris, on suit un commissaire de police en pleine dépression et plusieurs habitants d’un quartier parisien. C’est alors que des marques étranges apparaissent sur les portes de certaines maisons, elles sont censées protéger leurs habitants de la peste. Oups, je croyais que la peste n’existait plus ? Ah mais oui ! Mais là à priori, elle fait encore quelques victimes.

Cela vous intrigue ? C’est normal, tous le film est basé dessus mais pas seulement et c’est là que le film est bon. On apprend à connaître les différents personnages on s’y attache, on cherche à en savoir plus. Bref un bon thriller sombre et bien de chez nous, il faut saluer les performances de José Garcia et Olivier Gourmet.

Précédent | Haut | Suivant