Obscénité et vertu

Le premier film réalisé par Madonna. Qui ne s’attendait pas à un truc informe sexuellement explicit et complètement pathétique ? Moi je m’attendais à ça. Pourquoi je suis allée voir le film ? Vicky McClure, une très bonne actrice que j’ai découverte dans This is England. Dans ce film, elle retrouve un autre acteur de ce film, Stephen Graham, tous les deux avec un changement de style sympa.

On en revient au film, on suit trois colocataires, A.K, Juliette et Holly, essayant de réaliser leur rêve en partant de rien mais vraiment de très bas. A.K a un groupe de rock folk qui essaye de se faire connaître, pour payer son loyer il est « dominateur sado-maso ». Juliette est pharmacienne avec une tendance à la dépendance des médicaments en tout genre, elle rêve de partir en Afrique aider les autres. Holly est une belle blonde, danseuse de ballet classique, enfin elle aimerait et elle s’entraine dure. Pour payer son loyer, elle finit par devenir streap teaseuse. Nous allons donc suivre ces personnages et leurs évolutions.

Ce film est très surprenant et très vivant, rien de glauque ou de particulièrement choquant. J’ai beaucoup rigolé, ne vous attendez pas à un film d’art et essaie lent et long ou glauque noir. Ici vous avez des histoires dures illuminées par le caractère des personnages et le talent des acteurs. Une remarque : si le film est sans aucun doute Anglais (des acteurs Anglais, un décor Anglais, une vie Anglaise), on sent bien le coté américain de Madonna dans ce film. Oui tout se finit bien, les personnages réalisent leurs rêves après s’être battus durement, après avoir encaissé les coups et bien sur le personnage principale amoureux fini par avoir la fille. Quoiqu’il en soit, allez voir le film !

Précédent | Haut | Suivant