Gran Torino

Vous pouvez douter de Clint Eastwood, ou du sujet mais ce que vous devez absolument faire, c’est aller le voir ! J’ai rigolé aux éclats, j’ai eu peur et j’ai pleuré.


Il est parfait dans le rôle du grand-père américain ayant fait la guerre et étant vieux jeu. Au début du film c’est l’enterrement de sa femme, et un peu à la manière du film allemand Cherry Blosoms, on comprend que ses enfants le prenne pour un vieux fous. Il est aigri et quand il est énervé, il grogne mais grogner au premier sens du terme, comme les chiens. Il vit dans un quartier où tous les habitants sont maintenant asiatiques, il est raciste et ne compte pas devenir amis avec ses voisins. Il va devenir accidentellement le héros du quartier en sauvant son voisin d’un gang qui le brutalisait sur sa pelouse. Il va progressivement se rapprocher d’eux et découvrir un sentiment qui lui manquait.


Certains reprocheront surement le coté cliché du film, un vieux soldat sortant son flingue à tous va, raciste qui va finir par apprécier les asiatiques. Peut-être mais c’est tellement bien fait qu’on lui en veut pas ! C’est drôle et attachant et c’est tout ce dont on a besoin. Attention aux gens sensibles, vous allez pleurer.

Précédent | Haut | Suivant