Children of Men

Bienvenue dans un monde où le taux de natalité est quasi nul, où l'Angleterre est un pays refermé sur lui même, chassant les étrangers pour purifier son sol. Dans ce monde nouveau il y a ceux qui suivent les directives du gouvernement, ceux qui se révoltent et enfin ceux qui font comme si de rien était.
Vous découvrez alors le personnage joué par Clive Owen, se situant plutôt dans la dernière catégorie qui s’efforce de survivre quitte à, de temps en temps, se perdre loin du monde réel grâce à la drogue. Mais les retrouvailles avec son ex-femme vont le forcer à faire un choix, retourner à sa vie où aider quelqu’un qui en a besoin sachant que ce ne sera pas de tout repos.

Bien sur, il va choisir la deuxième possibilité sinon il n’y aurai pas de film.

Un thriller d’anticipation, un film annoncé comme une grande claque mais qui à ma connaissance n’a pas fait l’unanimité. Heureusement pour moi, Le Dietrich a eu la bonne idée de le repasser pour me laisser une chance de me faire une opinion.

Et bien j’ai adoré, Clive Owen est vraiment bien dans ce rôle comme d’ailleurs tous les personnages du film, second ou premier rôle. On notera que Julianne Moore qui n’est pas mon actrice préférée m’a étonné, elle n’est pas douce mais dure, elle n’est pas fragile mais elle a du caractère. Bref, un film à voir ne serait-ce que pour les frissons.

Précédent | Haut | Suivant